Pourquoi choisir un sel alcalinisant à base de bicarbonates  ?

Classiquement, l’apport de sels alcalins comme complément au régime basifiant se fait sous forme de citrates ou de bicarbonates. 
L’apport de bicarbonates présente l’avantage de mieux correspondre au mécanisme physiologique. En effet, dans l’estomac, la production d’acide chlorhydrique (stérilisation du bol alimentaire) est assurée par la muqueuse gastrique et s’accompagne d’une libération de bicarbonates. L’acide chlorhydrique est libéré dans la lumière gastrique, alors que les bicarbonates basiques sont orientés vers les organes chargés de produire les sucs digestifs : foie, pancréas, glandes intestinales.
Les sucs digestifs sont fortement alcalins, leur rôle étant notamment de neutraliser l’acidité à la sortie de l’estomac. Cette neutralisation est indispensable pour maintenir l’intégrité des muqueuses intestinales (agression acide directe) et pour favoriser le gradient de pH tout au long du tractus digestif.

 Lexique des formules chimiques.
Sodium : Na ; Calcium : Ca ; Magnésium : Mg ; Chlore : Cl.
Bicarbonates : HCO3- (par exemple Bicarbonate de sodium : NaHCO3).
Chlorure de sodium : NaCl.
Acide chlorhydrique : HCl ; Eau : H2O ; Gaz carbonique : CO2.
Acide carbonique (H2CO3 = CO2 + H2O).

La modification du régime alimentaire est essentielle dans la correction d’un état d’acidose. Une attention particulière doit être portée sur le repas du soir, celui-ci devant favoriser la période d’élimination nocturne des acides : le dîner doit être léger, sans protéines, et pris à distance du coucher. L’utilisation de sels alcalins type bicarbonates complète efficacement le dispositif. 

En savoir plus sur ...