Le Docteur Catherine Kousmine et la fondation

Le Docteur Catherine KOUSMINE est née en 1904 à Hvalynsk (Russie), petite ville au bord de la Volga. A cette époque, dans la Russie des Tsars, la famille Kousmine est plutôt aisée. Dès 1908, son père, petit industriel, l'emmène régulièrement passer les hivers à Lausanne, en Suisse. En 1916, alors que la révolution gronde, la famille quitte la Russie laissant tout ses biens qui seront confisqués et s'installe sur les bords du Léman.

La jeune Catherine entre à l'école supérieure de Lausanne. Il faut s’adapter à une nouvelle langue, un nouveau système scolaire ! Mais, loin d'être un handicap, ce changement révèle l’intelligence peu commune de la petite fille.

Après le Baccalauréat scientifique, c’est le choix d'un métier. L'esprit mathématique va l'amener à une discipline originale pour une jeune fille de l’époque : la Médecine ! Afin de pouvoir suivre ces études longues et coûteuses, Catherine va devoir donner des cours particuliers, d’allemand notamment.

En 1928, Catherine Kousmine termine ses études de médecine avec le titre de ‘Lauréate de la Faculté de Lausanne’. La pédiatrie l'intéresse. Elle poursuit son cursus à Zürich afin d’obtenir une spécialisation et le titre de "Médecin hospitalier". Pourtant, lorsqu'elle s'installe à Lausanne en 1934, la spécialité de pédiatrie n'est pas encore reconnue en Suisse et elle doit se résoudre à exercer comme ‘généraliste’.

Pour le Dr Kousmine, la majorité des troubles chroniques actuels se révélait être favorisés par une alimentation ‘dégradée’. Le retour à une alimentation saine était la réponse logique car il ne pouvait y avoir de résultats réels et durables dans le traitement des maladies modernes sans la stimulation des propres capacités de guérison de l’organisme.

Mais si le simple changement d'alimentation permet de corriger des déséquilibres récents, cette approche alimentaire ne suffit plus lorsqu'on s'adresse à des manifestations anciennes, plus profondes, évoluant depuis des années. Il est alors nécessaire d’y associer d’autres moyens tels que la complémentation en nutriments, l’hygiène intestinale, le maintien de l’équilibre acido-basique de l'organisme... Cette approche constitue ce que l'on appelle la "Méthode Kousmine".

Grâce au message de Catherine Kousmine, les personnes qui acceptent de se prendre en charge peuvent trouver un soulagement, à condition de changer leur alimentation et de suivre certaines règles de vie saine. Ainsi, dès les années cinquante, cette pionnière a mis en lumière le rôle primordial de l'alimentation dans la santé, rôle qui est aujourd'hui largement reconnu.

La Doctoresse Kousmine nous a quittés le 24 août 1992 à l'âge de 88 ans. Sa ‘méthode’ est fondée sur une expérience pratique de plus de 50 ans, confirmée par ses élèves notamment au travers de la Fondation Dr Catherine Kousmine (Suisse) qui coordonnent l‘action de nombreuses Associations dans le Monde. En France, cette approche est gérée par l'Association Kousmine Française (A.K.F.) dont le siège est à Dijon.

Voir aussi la biographie du Dr Catherine Kousmine dans Wikipedia.