Comment mesurer un état d’acidose par la mesure du pH urinaire ?

La mesure du pH urinaire donne un reflet satisfaisant d’un état d’acidose, sous réserve de respecter le mode opératoire pour le prélèvement et la méthodologie d’analyse.
Pour effectuer la mesure du pH urinaire, il faut disposer des bandelettes de réactif conçues à cet usage et aisément disponibles en pharmacie. Ces bandelettes changent de couleur en fonction du pH, ce qui permet de mesurer l’acidité des urines grâce à un témoin colorimétrique fourni par le fabricant.
Pour le prélèvement, il convient d’utiliser un récipient propre et sec. La mesure doit être faite rapidement sur l’urine fraîchement émise et la lecture doit être notée immédiatement. 
Pour être valablement interprétable, l’opération doit être poursuivie pendant 10 à 14 jours consécutifs, en notant chaque jour le pH urinaire :

  • le matin, sur la deuxième urine,
  • le midi avant le repas,
  • le soir après le repas. 

 Un état d’acidose tissulaire se traduit par des valeurs mesurées du pH urinaire constamment ou souvent inférieures à pH 7,0.

Nous vous proposons d’utiliser la fiche jointe pour noter vos mesures.

En savoir plus sur ...