Qu'est-ce qu'un acide ?

L’acidité d’un produit, ou au contraire son alcalinité, est mesurée par son pH. Il s’agit d’une mesure de type conventionnel, résultant d’un consensus entre les chimistes du monde entier, et basée sur la concentration du produit en ion H+ (ou cation hydrogène ou proton). Plus un produit est riche en ion H+, plus il sera acide. 
Pour bien comprendre, partons de l’eau, dont chacun peut se souvenir de la formule : H20, c’est-à-dire : 2 atomes d’hydrogène (H) et un atome d’oxygène (0). L’association de ces trois atomes donne une molécule d’eau (H20). Mais en fait, dans la nature, cette molécule d’eau se trouve le plus souvent dissociée en ions : H+ et OH- (ion hydroxyde). Une eau ultra-pure contient donc ces deux ions en quantité égale : elle est dite « neutre », c’est-à-dire ni acide, ni alcaline. Le pH de cette eau est fixé à 7.

A partir de cette compréhension de la neutralité : 

  • tout produit contenant plus d’ions H+ que d’ions OH- sera dit « acide » : son pH sera inférieur à 7 (compris entre 0 et 7). Un acide se comporte comme un donneur de protons.
  • tout produit contenant moins d’ions H+ que d’ions OH- sera dit « alcalin » ou « basique » : son pH sera supérieur à 7 (compris entre 7 et 14). Une base se comporte comme un accepteur de protons.

Une dernière notion importante : la valeur du pH évolue de façon exponentielle (logarithmique) par rapport à la concentration en ion H+. Beaucoup d’entre-nous ont de mauvais souvenirs des fameux « logarithmes » qui font le malheur de tant de lycéens. Cela veut simplement dire qu’un produit de pH 4 est 10 fois plus acide qu’un produit de pH 5 et 100 fois plus acide qu’un produit de pH 6.

Voici quelques exemples d’acides et de bases que vous utilisez bien dans la vie courante ou au moins que vous connaissez :

  • Acides : le jus de citron, le vinaigre, l’acide sulfurique contenu dans les batteries de voiture.
  • Bases : l’eau de Javel pure, la soude caustique.
En savoir plus sur ...

 

Voir l'imageCliquez ici pour voir ou cacher l'image